Des questions? 1 888 875-0007
Retour au blogue

Cinq grandes erreurs à éviter en matière de franchisage


L’aventure du franchisage ressemble un peu à un marathon. On déborde d’énergie et d’enthousiasme à la ligne de départ, mais à mesure que l’on progresse, les décisions que l’on prend en cours de route peuvent nous propulser vers l’avant ou au contraire freiner notre élan.

Que vous songiez à ouvrir votre première franchise ou ayez cumulé des années d’expérience en la matière, chaque entente de franchisage comporte son lot d’exigences, voire de défis. Voici cinq faux pas que vous pouvez éviter aisément au moment d’acquérir une franchise dans le domaine de votre choix.

1. Lisez attentivement le document d’information sur les franchises

Le document d’information est l’un des premiers documents que vous recevrez au début de votre démarche. Il regorge d’informations précieuses dont vous aurez besoin, en tant que franchisé éventuel, pour prendre une décision en toute connaissance de cause. Et il pourrait aussi vous être grandement utile par la suite.

Il s’agit en quelque sorte de la bible du propriétaire de franchise. Vous y trouverez l’histoire du franchiseur ainsi qu’un aperçu des redevances et droits initiaux, courants ou récurrents, des conditions de renouvellement, des obligations du franchisé, du soutien au marketing, des exigences de formation et plus encore.

Si vous négligez de le lire attentivement ou vous limitez aux parties qui vous intéressent, vous risquez de passer à côté d’informations cruciales. Vous pourriez alors signer une entente commerciale sans comprendre tout à fait le modèle d’affaires établi par le franchiseur, les attentes à votre égard et ainsi de suite.

Un conseil : faites appel à un avocat spécialisé en droit des franchises, qui vous aidera à comprendre pleinement les dispositions du document d’information de l’entreprise que vous envisagez d’acquérir.

2. Assurez-vous d’obtenir un financement suffisant

Investir dans une entreprise franchisée n’est pas une mince affaire et, à moins de disposer d’une fortune personnelle, vous aurez sans doute besoin de financement venant de l’extérieur. Cependant, il n’est pas toujours facile d’obtenir des fonds. De nombreuses solutions s’offrent à vous, par exemple un prêt bancaire ou un programme d’aide gouvernementale, mais toutes exigent que vous remplissiez une demande détaillée et fournissiez des pièces justificatives.

Il est donc important de savoir comment vous préparer financièrement. Les coûts d’exploitation d’une entreprise peuvent vite s’accumuler et vous causer bien des maux de tête inutiles si vous ne planifiez pas votre budget en conséquence. La plupart des franchiseurs recommandent d’amasser les capitaux nécessaires à l’acquisition de la franchise, mais aussi un fonds de roulement minimal. Le franchiseur de l’entreprise qui vous intéresse devrait être en mesure de vous indiquer la somme d’argent dont vous aurez besoin pour ouvrir votre établissement et vous maintenir à flot pendant les premières années.

3. Profitez de l’aide qui vous est offerte

Pour réussir comme propriétaire de franchise, vous avez moins besoin de compétences de pointe dans le domaine que vous avez choisi que d’une bonne dose de passion et de motivation. Si vous avez le désir de vous dépasser, vous devriez pouvoir apprendre « sur le tas » grâce à la formation et au soutien qui vous seront offerts par le franchiseur.

Le modèle de la franchise vous permet d’obtenir cette aide de deux manières : par l’intermédiaire du franchiseur et par l’intermédiaire de votre réseau d’homologues franchisés. Comme le franchiseur est un expert dans tous les domaines liés à l’entreprise, l’accompagnement et les ressources qu’il vous offre peuvent s’avérer essentiels à l’essor de votre commerce. Tirez parti de ses connaissances et de son savoir-faire à une fréquence régulière, et non seulement au début ou en cas de difficultés. Et n’oubliez pas : être propriétaire d’une franchise n’est pas une activité solitaire. Vos collègues franchisés sont une mine de connaissances pratiques dont vous pouvez tirer profit.

4. Planifiez la suite des choses

Aussi évident que cela puisse paraître, une bonne planification à court et à long terme est un important gage de succès. Si vous visez la réussite, vous devez élaborer un plan d’action pour l’atteindre ; en d’autres termes, vous devez planifier votre itinéraire pour vous rendre à destination. Une planification de base peut comprendre des objectifs de vente mensuels et annuels, assortis de mesures tangibles vous permettant de les concrétiser. À plus longue échéance, cette planification peut comprendre des aspects comme un plan de relève ou une stratégie de retrait. Grâce à un plan rigoureux, jalonné d’objectifs mesurables, vous tracerez plus aisément le chemin qui vous mènera à la réussite.

5. Suivez les règles du réseau

L’une des clés du succès d’une franchise consiste à suivre les règles du réseau. Le franchiseur jouit d’une expérience et d’un savoir-faire que vous ne possédez sans doute pas et qui sont à l’origine de sa croissance. Déroger aux règles du réseau dans lequel on a investi est l’un des pièges les plus courants dans le domaine du franchisage. Et on se demande ensuite pourquoi les ventes et la croissance ne sont pas au rendez-vous ! Pour ne pas tomber dans le panneau, il suffit de suivre les plans et programmes mis en place par le franchiseur. Après tout, c’est ce dans quoi vous avez investi !

Le franchisage avec The UPS Store vous intéresse ? Consultez notre FAQ ou remplissez notre formulaire électronique de demande de renseignements. Vous pouvez également consulter nos experts sans frais au 1 800 661-6232 ou à l’adresse [email protected]