Tout ce que vous devez savoir pour expédier des médicaments

Shipping Medication

Le mercure a chuté et la neige recouvre déjà le paysage. L’hiver et les Fêtes sont presque à nos portes. C’est le temps de l’année où les Canadiens – plus particulièrement les retraités – songent à s’évader dans le Sud, parfois durant plusieurs mois d’affilée.

Lors d’un voyage, il vous est sans doute déjà arrivé d’oublier quelques effets personnels à la maison. Arriver à destination sans brosse à dents ou sans ses espadrilles favorites peut être irritant, mais une simple visite au magasin du coin suffit pour corriger la situation. Toutefois, oublier ses médicaments d’ordonnance à la maison peut être légèrement plus dramatique.

Si vous voyagez pour une période prolongée ou avez oublié vos précieux médicaments d’ordonnance, vous pourriez utiliser un service de messagerie pour les envoyer à votre lieu de villégiature.

Qu’ils traversent la frontière dans votre sac ou dans un colis distinct, les médicaments d’ordonnance sont soumis à des règles strictes que les voyageurs doivent connaître avant de faire leurs bagages ou d’essayer de les envoyer à destination. Si vous comptez expédier vos médicaments, voici ce que vous devez savoir.

Documentation requise

Avant d’expédier des médicaments d’ordonnance à l’étranger, vous devez fournir le nom et l’adresse du fabricant ainsi qu’une copie de votre ordonnance originale. Vous devez également préciser l’utilisation prévue du médicament et expliquer qu’il est destiné à un usage personnel et non commercial. De plus, la facture commerciale qui accompagne l’envoi doit contenir une liste des ingrédients médicaux ainsi que le nom générique (ou commun) et le nom scientifique du médicament.

Si votre colis est expédié aux États-Unis, vous devez remplir le Formulaire 3299 – Déclaration d’entrée en franchise d’articles non accompagnés (en anglais).

Restrictions

Emballer et expédier tous les médicaments dont vous aurez besoin pour votre séjour peut poser problème. En règle générale, les douanes américaines interdisent aux gens d’apporter une réserve de médicaments de plus de 90 jours dans leur pays. La même règle s’applique aux colis que vous expédiez. Assurez-vous de connaître les restrictions avant de remplir vos boîtes.

À chaque médicament son contenant

N’essayez pas de gagner de l’espace en mélangeant divers médicaments d’ordonnance dans le même flacon avant de franchir la frontière ou de les expédier à l’étranger. Chaque médicament doit rester dans son flacon d’origine, et chaque contenant doit porter une étiquette indiquant clairement votre nom, le nom de votre médecin, les directives associées à la prise du médicament et tout autre renseignement pertinent.

Approuvés au Canada, mais peut-être pas ailleurs

Ce ne sont pas tous les médicaments prescrits aux patients canadiens qui sont permis dans d’autres pays. Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) interdit aux voyageurs d’apporter la plupart des médicaments qui ne sont pas déjà approuvés par elle, y compris les versions étrangères non approuvées de médicaments pourtant dignes de son approbation.

S’il n’existe pas de version approuvée par la FDA d’un médicament en particulier, des exceptions peuvent être faites. Vous devrez attester, par écrit, que le médicament en question est destiné à un usage personnel, soumettre une note écrite de votre médecin expliquant que le médicament s’inscrit dans le cadre d’un traitement qui a commencé à l’extérieur des États-Unis et fournir le nom et l’adresse d’un médecin autorisé aux États-Unis qui supervisera votre utilisation du médicament.

Ressources additionnelles

Si vous avez des doutes quant aux règles qui s’appliquent aux médicaments que vous souhaitez apporter ou expédier dans le Sud cet hiver, consultez la page du gouvernement du Canada Voyager avec des médicaments ou l’article de la FDA (en anglais) 5 Tips for Traveling to the U.S. With Medications.

 

 

 

Opportunités de franchise sont disponibles