Trucs et astuces pour faire des économies d’énergie au bureau pendant l’été

energy savings summer office

Les chefs de petites entreprises qui souhaitent rationaliser leurs dépenses et éviter tout superflu portent attention aux coûts énergétiques. Bien sûr, il est difficile de gérer convenablement vos affaires si vos locaux ne sont pas à la bonne température. L’humidité et la canicule estivales pourraient saper les forces et la concentration dont vos employés et vous-même avez besoin durant la journée de travail.

Alors, que faire pour garder vos locaux frais sans toutefois dépenser une fortune ? Voici quelques moyens qui vous permettront de rester au frais, cet été, tout en faisant des économies d’énergie.

La climatisation et le thermostat

Il est essentiel de bien entretenir vos climatiseurs pour qu’ils continuent de fonctionner correctement. Une mise au point annuelle, au printemps, est le meilleur moyen pour obtenir un fonctionnement optimal. Il faut débarrasser les parties externes des climatiseurs des feuilles et des débris. À l’intérieur, vérifiez que de la poussière n’obstrue pas les aérateurs et les ventilateurs. Dégagez les meubles du chemin pour que l’air frais ne se trouve pas bloqué derrière un bureau ou un classeur.

Si vous n’en avez pas déjà un, procurez-vous un thermostat réglable. Il existe maintenant de nouveaux thermostats « intelligents » qui peuvent être contrôlés à partir d’une application en ligne à laquelle vous avez accès où que vous soyez, au bureau ou en réunion avec des clients, à cent kilomètres de là. Réglez le thermostat de sorte que la température soit plus élevée au cours de la nuit ou lorsqu’il n’y a personne dans les locaux, et qu’elle diminue environ une heure avant l’arrivée des employés le lendemain. Pour une efficacité énergétique maximale, vous pouvez choisir de faire monter la température une heure avant la fin de la journée de travail et le départ de tout le monde.

L’endroit où est placé votre thermostat est important. Assurez-vous qu’il n’est pas trop proche d’une source de chaleur ou de froid, comme un appareil électrique, une fenêtre ensoleillée ou une porte. De tels facteurs externes pourraient, en effet, obliger le thermostat à fonctionner plus qu’il n’est nécessaire.

Les fenêtres

Dans quel état vos fenêtres se trouvent-elles ? Sont-elles vieilles et mal isolées ou, plutôt, neuves et propres ? Pour une efficacité maximale, qu’il fasse chaud ou froid, il est souvent utile d’investir dans de nouvelles fenêtres qui réduisent la consommation énergétique. Même si vos fenêtres sont correctes, n’oubliez pas d’en nettoyer les rails au moins une fois par année. La saleté et la crasse qui s’incrustent dans le cadre d’une fenêtre peuvent en affecter l’étanchéité et laisser filtrer l’air.

Si vos fenêtres s’ouvrent complètement, profitez-en pour laisser la brise entrer et rafraîchir tout l’espace intérieur. Autant que possible, ouvrez les fenêtres dans plusieurs pièces afin de créer un courant d’air, et utilisez des ventilateurs pour aider l’air à circuler. Si votre local dispose de puits de lumière, ouvrez-les si possible ; cela permettra de se débarrasser de l’air tiède.

Voilage des fenêtres

Si le soleil d’été plombe à travers les fenêtres de votre local et surchauffe les pièces, utilisez des stores translucides pour en réduire l’éclat, sans trop vous priver de lumière naturelle. Ou, si vous le préférez, installez des rideaux opaques qui bloqueront totalement le soleil. Vous pourriez aussi installer des auvents rétractables qui protégeront vos fenêtres quand cela est nécessaire et que vous pourriez faire disparaître, en les fermant, une fois le soleil couché ou momentanément voilé.

Les ventilateurs

Utilisez des ventilateurs sur pied et de plafond pour assurer la circulation d’une légère brise à travers les locaux. Cela sera souvent suffisant pour vous permettre de monter le thermostat d’un degré ou deux. Les ventilateurs de plafond doivent avoir un mécanisme inversé permettant de surélever l’air chaud et, si vous le mettez en marche en hiver, de repousser cet air vers le bas.

Concernant l’efficacité énergétique, il faut noter que les ventilateurs ne refroidissent pas vraiment l’air. Ils se contentent de le faire circuler, créant ainsi une brise qui peut rafraîchir ceux qui se trouvent sur son passage. Il n’est donc pas utile de laisser un ventilateur en marche dans une pièce vide. En l’éteignant quand vous n’êtes pas dans la pièce, vous économiserez de l’électricité. Si, par contre, vous employez un ventilateur pour engendrer un courant d’air, laissez-le en marche tant qu’il crée l’effet attendu.

L’éclairage

Les ampoules à incandescence dégagent de la chaleur. Il faut donc envisager de les remplacer par des ampoules DEL écoénergétiques. Ces systèmes d’éclairage de longue durée consomment moins d’électricité que des ampoules fluorescentes et diffusent une lumière vive et agréable. Une autre excellente raison de passer aux ampoules DEL : elles coûtent de moins en moins cher. Si vos locaux sont vastes et que vous ne voulez pas encourir une grosse dépense en changeant tout votre système d’éclairage d’un seul coup, étalez le changement sur plusieurs mois afin d’en rendre le financement un peu plus gérable.

Des vêtements décontractés pour l’été

Envisagez d’assouplir légèrement le code vestimentaire pendant les mois d’été, tout en gardant une tenue convenable et suffisamment professionnelle. Vous n’aurez pas besoin de mettre la climatisation à fond si vos employés et vous troquez la veste et la cravate contre un beau polo et les chaussures contre des sandales.

 

Opportunités de franchise sont disponibles