Le réseautage professionnel pour les introvertis

networking tips for introverts

Vous avez probablement souvent entendu dire à quel point il est important, pour les propriétaires de petites entreprises, de tirer profit du réseautage. Les efforts que vous faites pour élargir votre clientèle, vos contacts dans l’industrie et vos relations professionnelles sont indéniablement fort utiles.

En théorie, cela a l’air formidable ! Mais que faire si vous êtes introverti, si vous préférez éviter de rencontrer des inconnus et n’êtes pas à l’aise de partager vos pensées et vos sentiments ?

Ne vous inquiétez pas ! Toutes les occasions de réseautage ne sont pas nécessairement chaotiques, intenses et angoissantes. En suivant ces conseils, les introvertis pourront trouver leur propre façon de socialiser et de tisser des liens en privilégiant un style calme et posé.

Ne prétendez pas être ce que vous n’êtes pas

Avez-vous parfois l’impression qu’une personnalité extravertie est celle que tout le monde préfère, celle qui nous est présentée comme le modèle par excellence ? Si vous êtes introverti, ne succombez pas à la tentation d’imiter le comportement des extravertis qui vous entourent lors d’un événement de réseautage. Ne sortez pas trop de votre zone de confort en prétendant être ce que vous n’êtes pas. L’authenticité est importante, surtout si votre objectif est de créer des liens durables et solides. Quelle que soit votre personnalité, souvenez-vous d’être vous-même.

Préparez des questions et une introduction

Si vous avez du mal à briser la glace avec les inconnus, il pourrait être utile d’établir à l’avance les questions que vous leur poserez. Avant votre prochain événement de réseautage, déterminez un ou plusieurs points sur lesquels vous souhaitez vous informer auprès des autres participants. Tirez-en quelques questions simples qui vous permettront d’amorcer et de diriger la conversation.

Si votre seul objectif est de rencontrer de nouvelles personnes, armez-vous de questions classiques ou d’anecdotes à raconter, pouvant s’adapter à tous les interlocuteurs que vous rencontrerez. Par exemple, vous pouvez demander à quelqu’un comment il a débuté dans son domaine ou ce qui le passionne dans son activité professionnelle. Attardez-vous à la formulation de vos questions. Si cela vous aide, écrivez-les et exercez-vous à les poser pour ne pas buter sur les mots et vous sentir intimidé le moment venu.

En vous préparant, n’oubliez pas de mettre au point une petite introduction qui servira à vous présenter, à expliquer ce que vous faites et à montrer en quoi vous êtes intéressant. Soyez bref et limitez votre propos à environ 10 ou 20 secondes.

Écoutez les autres

Un réseautage réussi ne consiste pas uniquement à parler de vous. Il est tout aussi important d’être à l’écoute des autres. Pour les introvertis, il est souvent plus facile d’écouter que de parler. Exploitez donc cette compétence en offrant une écoute attentive et active à chaque personne avec qui vous entrez en relation.

Surveillez votre langage corporel

La manière de vous présenter peut avoir un grand impact sur vos interactions. Souriez, établissez un contact visuel avec vos interlocuteurs, tenez-vous droit et ne gardez pas les bras croisés sur votre poitrine. Évitez de rester dans un coin, les yeux rivés sur votre téléphone – mieux vaut l’éteindre et le ranger.

Invitez quelqu’un

Si vous avez des nœuds dans l’estomac à la seule idée d’affronter une salle remplie d’étrangers, demandez à un ami ou un collègue de vous accompagner pour vous aider à vous détendre. Pour un introverti, il peut être rassurant de voir un visage familier dans la foule et de pouvoir compter sur quelqu’un d’autre pour alimenter la conversation.

Privilégiez les tête-à-tête

Une autre approche consiste à éviter les grands rassemblements et à se limiter à des rencontres plus intimes, de préférence en tête-à-tête avec votre interlocuteur. Que ce soit une rencontre autour d’un café, un repas ou une partie de golf, un cadre intime favorise des interactions plus significatives. C’est aussi une bonne occasion pour les introvertis de démontrer leur excellente capacité d’écoute. Soyez cependant conscient qu’une rencontre en tête-à-tête peut être stressante si vous n’êtes pas à l’aise avec les silences et que vous avez du mal les blancs dans la conversation.

Réseautez en ligne

Si les face-à-face sont trop stressants pour vous, ne désespérez pas. Vous pouvez toujours passer au numérique. Vous réussirez peut-être mieux en socialisant sur les médias sociaux ou au moyen d’autres outils en ligne. Il est souvent plus facile pour un introverti d’échanger des messages sur LinkedIn ou Twitter que de se retrouver dans une salle remplie d’inconnus.

N’en faites pas trop

Quel que soit le type de réseautage, que vous optiez pour une présence à des salons professionnels, des échanges en ligne ou une rencontre informelle autour d’un café, n’en faites pas trop à la fois. Accordez-vous des pauses ou limitez le nombre d’heures que vous y consacrez. Prévoyez ensuite une activité tranquille et relaxante au cas où vous auriez besoin de vous calmer et de vous détendre avant de replonger dans le travail ou de vous attaquer à d’autres tâches. Assurez-vous, en outre, d’être bien reposé (et bien nourri) avant d’entreprendre une séance de réseautage.

Ne vous découragez pas

Que vous soyez introverti ou extraverti, le fait est que les occasions de réseautage ne sont pas toujours de grands succès. Il y aura forcément des maladresses, quelques gaffes ou des gens avec qui vous ne sympathiserez tout simplement pas. Dans de pareils cas, ne vous faites pas trop de reproches. Considérez que cela fait partie de votre entraînement et continuez d’avancer.

 

Opportunités de franchise sont disponibles